Quand on applique la règle de sauvegarde 3-2-1, on a toujours une copie de nos données en sûreté. Une belle tranquillité d’esprit en cette période où les pertes de données sont fréquentes.

La règle 3-2-1 est ingénieuse, et pourtant si simple à effectuer. Elle consiste en 3 étapes :  

  1. Disposer d’au moins 3 copies de vos données;
  2. Stocker ces copies sur 2 supports différents;
  3. Conserver 1 copie hors site (notamment dans le cloud).

Et si on examinait un peu cette méthode dans le détail? 

Règle #1. Disposer d’au moins 3 copies de vos données 

Cette première étape de la règle de sauvegarde 3-2-1 repose sur ce calcul : 

  • La probabilité de panne d’un périphérique est de 1/100.
  • La probabilité de défaillance de 2 périphériques en même temps : 1/100 × 1/100 = 1/10 000
  • La probabilité que 3 périphériques différents aient une défaillance en même temps : 1/100 × 1/100 × 1/100 = 1/1 000 000.

On minimise ainsi le risque de perdre ses données. 

Pour vous aider, développez une routine de mise à jour de sauvegardes.

Règle #2. Stocker les données sur au moins 2 supports différents

La règle de sauvegarde 3-2-1 se base sur un autre fondement important : vos données sont moins en sûreté si vous les enregistrez sur le même support. Imaginez un instant ce qui surviendrait en cas de panne! 

Pensez donc à utiliser d’autres périphériques, notamment : 

  • Un disque dur externe; 
  • Une clé USB;
  • Un serveur de stockage en réseau (NAS);
  • Un cloud privé.

Surtout, gardez bien ceci en tête : même si vos sauvegardes sont enregistrées sur de multiples disques durs sur un seul serveur de stockage, les risques de perte sont plus élevés. En effet, lors d’une panne de disque, il n’est pas rare de constater la défaillance d’un autre disque par la suite.

Règle #3. Conserver une copie hors site 

Finalement, la dernière règle de sauvegarde 3-2-1 part du principe qu’un accident est si vite arrivé. C’est pourquoi la séparation physique de vos copies de sauvegarde est élémentaire pour assurer la protection de vos données.

On ne souhaite pas de malheur, mais s’il devait survenir un incendie, une inondation, un vol ou autre catastrophe, vous vous féliciterez d’avoir gardé un périphérique dans un autre lieu. 

Appliquer la règle de sauvegarde 3-2-1 en enregistrant ses fichiers sur le cloud

Pensez au cloud privé pour maximiser votre niveau de sécurité 

Choisir le cloud privé est une belle façon d’assurer un niveau de sécurité supplémentaire pour vos sauvegardes, notamment pour les PME. Contrairement au cloud public, où vos données sont accessibles par un tiers, vous gardez le contrôle et pouvez partager ces informations uniquement à un petit nombre d’utilisateurs.

Toutefois, les besoins en matière de sauvegarde hors site diffèrent d’une organisation à une autre. L’équipe d’Aiki Informatique s’assure d’appliquer cette fameuse règle de sauvegarde 3-2-1 de la manière la plus adaptée à vos besoins et votre budget. 

Demandez un état des lieux sur le niveau de sécurité interne de vos données. 

© AIKI INFORMATIQUE INC, 2020. Tous droits réservés.